dimanche 1 décembre 2019

#ChallengeAZ : Z comme Aziza Guedj

   Je vais finir le #ChallengeAZ avec du retard à cause d'un week-end plutôt bien chargé ( et pluvieux également ) mais tout de même très fier car pour moi, y participer cette année a été un véritable défi que j'ai réussi à relever avec joie et bonheur.
   Et donc, pour ce dernier article, je vais tricher encore un petit peu et évoquer celle qui est ma Sosa 21, la grand-mère paternelle de ma grand-mère paternelle : Aziza Guedj ( son prénom ne commence par un Z mais en contient deux donc j'ai estimé que ça pouvait passer pour cette fois :) )
   Fille de Lahou Guedj, marchand et brocanteur, et d'Ourada Derai, qui ont habité dans la quartier juif de Constantine à la rue Vieux, elle a vu le jour le 9 octobre 1870.
   Ayant exercé la profession de couturière et ayant vécu à la rue Négrier et à la rue Baby à Constantine, la commune ou elle est venue au monde, elle se marie dans cette localité le 13 décembre 1893 avec Isaac Aouizerate, mon Sosa 20, un commerçant musicien avec qui elle aura quatre enfants : deux garçons et deux filles.
   Elle finira par décéder au bel âge de 94 ans le 9 mars 1965 dans la ville où elle est née et où elle a toujours vécu.
   Merci à vous de m'avoir suivi tout au long de ce #ChallengeAZ. Au prochain article !
  

1 commentaire:

  1. Et bien bravo pour tous ces portraits, beau challenge. Et je suis tout à fait d'accord, pour les dernières lettres de l'alphabet on a le droit de tricher ! 😂

    RépondreSupprimer